BREAKING NEWS

LOISIRS

WEEK-END

FETES

14 sept. 2013

Vers une nouvelle tarification des prix de parkings ?

C’est tout du moins ce vers quoi le magazine UFC- Que choisir, qui vient de publiée une enquête sur les prix de parkings en France, essaye d’attirer l’attention des Sénateurs réunit depuis le 10 septembre pour étudier le projet de loi de Consommation.



En effet, après que 40 % des villes affirment avoir « significativement réduit » leurs espaces de stationnement en voirie entre 2005 et 2010, les consommateurs sont de plus en plus contraints de se rabattre sur les places de parkings dont la tarification n’est pas en leur faveur.

L’UFC – Que Choisir a relevé les tarifs de plus de 800 parkings, répartis dans 236 communes de 77 départements français et il s’avère que les prix varient énormément d’une région à l’autre, d’une ville à l’autre.  Ainsi, si un automobiliste doit, en moyenne, débourser 1,80 € pour une heure de stationnement, le prix moyen atteint 2,73 € à Toulouse, et dépasse même 3 € à Paris ! A Paris, une heure de stationnement aux parkings Marceau ou Rivoli Pont Neuf est ainsi facturée 5 euros. Mais ce qui est pointé du doigt est surtout la facilité d’une tarification par périodes indivisibles comme le font 8 parkings sur 10. Et «dans 54 % c’est même toute heure entamée qui est due», dénonce l’association.

C’est pourquoi elle préconise une tarification à la minute des heures de stationnement. Cette tarification en temps réel permettrait de réduire en moyenne le coût de stationnement de 16,3% surtout si le temps de stationnement est court puisque cela ferait une économie de 33 % pour un stationnement de 40 minutes et de 12,5 % pour une durée de 3h30. Nous paierions ainsi que le temps que nous avons réellement consommé ! L’association UFC –Que choisir souligne que cette nouvelle tarification fluidifierait le stationnement dans la mesure où le consommateur n’aurait plus d’incitation à profiter au maximum de son heure de stationnement déjà payée. En outre, le taux de rotation des places de parkings serait ainsi amélioré. On peut également penser que cette nouvelle tarification inciterait les automobilistes à ne plus se garer sur la voirie pour les arrêts de courte durée, ce qui améliorerait la circulation et réduirait ainsi la pollution.

Bien sûr ce système de tarification ne vaut que si les prix restent inchangés et que les exploitants de parkings ne haussent pas les prix avant que cette éventuelle loi ne s’applique ! Mais la facturation à la minute aura au moins le mérite d'être plus juste pour les automobilistes. Ce système est déjà généralisé en Espagne.

Souhaitons alors que les Sénateurs soient sensibles à cet appel de l’association et que les choses changent enfin pour les automobilistes !
 
Copyright © 2013 HebdoCity
Powered by Blogger